CONJONCT'AURA
TPE-PME

Suivi de la situation économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Plus de 400 entreprises de la région ont témoigné dans le cadre de Conjonct’AURA TPE-PME, l’enquête de conjoncture semestrielle des CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Le redressement est à l’œuvre

Les TPE-PME de la région ont réalisé un redressement de leur activité au 1er semestre, avec une progression du chiffre d’affaires pour 47 % d’entre elles, notamment dans l’industrie, le commerce de gros, le transport/logistique et le tertiaire supérieur. Compte tenu des protocoles sanitaires, la situation est restée difficile dans l’hébergement/restauration.

Les perspectives pour le 2e semestre sont bien orientées pour les mêmes secteurs. Elles le sont aussi, mais de façon moins prononcée, pour le commerce et les services aux particuliers. Globalement, la confiance dans la situation économique générale est redevenue majoritaire en juillet, ce qui ne veut pas dire que les entreprises ne rencontrent pas de freins dans leur développement : 37 % font face à la hausse du prix de leurs matières premières ou fournitures, 31 % subissent des difficultés d’approvisionnement et 41 % rencontrent des difficultés de recrutement, alors que l’emploi est lui aussi bien orienté.

Les perspectives d’investissement se redressent également mais on note une certaine prudence.

Avec les incertitudes sur l’évolution de la Covid-19, le manque de visibilité demeure pour certaines entreprises. Et si l’activité se redresse, cela ne veut pas dire que le niveau d’avant-crise est retrouvé de façon générale. 40 % des TPE-PME s’attendent ainsi à une sortie de crise seulement en 2022 ou plus tard.

Résultats du Baromètre régional de conjoncture
“Suivi de la situation économique en Auvergne-Rhône-Alpes”
Été 2021

 

Les résultats présentés sont issus d’une enquête réalisée du 1er au 30 juillet 2021 par les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes auprès d’un panel d’entreprises représentatives du tissu régional de TPE-PME de l’industrie, du BTP, du commerce et des services. 415 réponses ont été exploitées. Le traitement et l’analyse des réponses sont effectués par la direction Études et Information Économique de la CCI de région.